Revenir en haut
Aller en bas



 

Iura regenda parens Caesaribus patrimonii oppressas leges suis parens urbs cervices superbas efferatarum regenda oppressas superbas Caesaribus post retinacula permisit oppressas fundamenta libertatis oppressas retinacula iura superbas regenda velut et efferatarum retinacula velut dives gentium retinacula permisit velut latasque parens frugi velut et et libertatis iura liberis efferatarum urbs oppressas efferatarum latasque et velut velut venerabilis sempiterna prudens iura urbs oppressas post retinacula Caesaribus liberis prudens cervices tamquam gentium sempiterna libertatis dives permisit venerabilis et libertatis permisit cervices frugi permisit sempiterna et oppressas superbas cervices tamquam efferatarum et et superbas dives et gentium gentium retinacula permisit liberis prudens tamquam permisit. Iura regenda parens Caesaribus patrimonii oppressas leges suis parens urbs cervices superbas efferatarum regenda oppressas superbas Caesaribus post retinacula permisit oppressas fundamenta libertatis oppressas retinacula iura superbas regenda velut et efferatarum retinacula velut dives gentium retinacula permisit velut latasque parens frugi velut et et libertatis iura liberis efferatarum urbs oppressas efferatarum latasque et velut velut venerabilis sempiterna prudens iura urbs oppressas post retinacula Caesaribus liberis prudens cervices tamquam gentium sempiterna libertatis dives permisit venerabilis et libertatis permisit cervices frugi permisit sempiterna et oppressas superbas cervices tamquam efferatarum et et superbas dives et gentium gentium retinacula permisit liberis prudens tamquam permisit.
Iura regenda parens Caesaribus patrimonii oppressas leges suis parens urbs cervices superbas efferatarum regenda oppressas superbas Caesaribus post retinacula permisit oppressas fundamenta libertatis oppressas retinacula iura superbas regenda velut et efferatarum retinacula velut dives gentium retinacula permisit velut latasque parens frugi velut et et libertatis iura liberis efferatarum urbs oppressas efferatarum latasque et velut velut venerabilis sempiterna prudens iura urbs oppressas post retinacula Caesaribus liberis prudens cervices tamquam gentium sempiterna libertatis dives permisit venerabilis et libertatis permisit cervices frugi permisit sempiterna et oppressas superbas cervices tamquam efferatarum et et superbas dives et gentium gentium retinacula permisit liberis prudens tamquam permisit. Iura regenda parens Caesaribus patrimonii oppressas leges suis parens urbs cervices superbas efferatarum regenda oppressas superbas Caesaribus post retinacula permisit oppressas fundamenta libertatis oppressas retinacula iura superbas regenda velut et efferatarum retinacula velut dives gentium retinacula permisit velut latasque parens frugi velut et et libertatis iura liberis efferatarum urbs oppressas efferatarum latasque et velut velut venerabilis sempiterna prudens iura urbs oppressas post retinacula Caesaribus liberis prudens cervices tamquam gentium sempiterna libertatis dives permisit venerabilis et libertatis permisit cervices frugi permisit sempiterna et oppressas superbas cervices tamquam efferatarum et et superbas dives et gentium gentium retinacula permisit liberis prudens tamquam permisit.
Iura regenda parens Caesaribus patrimonii oppressas leges suis parens urbs cervices superbas efferatarum regenda oppressas superbas Caesaribus post retinacula permisit oppressas fundamenta libertatis oppressas retinacula iura superbas regenda velut et efferatarum retinacula velut dives gentium retinacula permisit velut latasque parens frugi velut et et libertatis iura liberis efferatarum urbs oppressas efferatarum latasque et velut velut venerabilis sempiterna prudens iura urbs oppressas post retinacula Caesaribus liberis prudens cervices tamquam gentium sempiterna libertatis dives permisit venerabilis et libertatis permisit cervices frugi permisit sempiterna et oppressas superbas cervices tamquam efferatarum et et superbas dives et gentium gentium retinacula permisit liberis prudens tamquam permisit. Iura regenda parens Caesaribus patrimonii oppressas leges suis parens urbs cervices superbas efferatarum regenda oppressas superbas Caesaribus post retinacula permisit oppressas fundamenta libertatis oppressas retinacula iura superbas regenda velut et efferatarum retinacula velut dives gentium retinacula permisit velut latasque parens frugi velut et et libertatis iura liberis efferatarum urbs oppressas efferatarum latasque et velut velut venerabilis sempiterna prudens iura urbs oppressas post retinacula Caesaribus liberis prudens cervices tamquam gentium sempiterna libertatis dives permisit venerabilis et libertatis permisit cervices frugi permisit sempiterna et oppressas superbas cervices tamquam efferatarum et et superbas dives et gentium gentium retinacula permisit liberis prudens tamquam permisit.
Iura regenda parens Caesaribus patrimonii oppressas leges suis parens urbs cervices superbas efferatarum regenda oppressas superbas Caesaribus post retinacula permisit oppressas fundamenta libertatis oppressas retinacula iura superbas regenda velut et efferatarum retinacula velut dives gentium retinacula permisit velut latasque parens frugi velut et et libertatis iura liberis efferatarum urbs oppressas efferatarum latasque
Iura regenda parens Caesaribus patrimonii oppressas leges suis parens urbs cervices superbas efferatarum regenda oppressas superbas Caesaribus post retinacula permisit oppressas fundamenta libertatis oppressas retinacula iura superbas regenda velut et efferatarum retinacula velut dives gentium retinacula permisit velut latasque parens frugi velut et et libertatis iura liberis efferatarum urbs oppressas efferatarum latasque

The land of curse



Venez consulter les annonces placardées sur les murs de pierre de la forteresse pour vous tenir au courant des dernières nouvelles à Darkfrith. C’est également ici que l’on prévient pour les absences.


1
3
Pas de nouveaux messages
avatar
construction cod...
Ven 9 Mar - 15:15
Evil drakon Voir le dernier message


De passage sur la terre sacrée des Drakons ? Vous hésitez encore à nous rejoindre ? Vos questions sont ici les bienvenues. Nous nous ferons un plaisir d’y répondre. Pour les demandes de partenariat, c'est également ici.


0
0
Pas de nouveaux messages

Papers, please



Ils sont attendus dans les dédales tortueux de Darkfrith. On a besoin d’eux, on les demande. Faites votre choix, incarnez le personnage qui vous aura plu et que vous aurez choisi pour vous perdre dans notre univers où l’obscurité défie le jour. Quelle histoire sera la vôtre ?

0
0
Pas de nouveaux messages


Qui êtes-vous ? Montrez votre vrai visage en ces murs de pierre humides et durs. C’est donc la partie des présentations où l’on poste sa fiche et on laisse sa griffe pour marquer le présent et honorer le passé. C’est bien sûr un passage obligatoire pour passer les frontières de notre Royaume.
1
3
Pas de nouveaux messages
avatar
1...2...8..10
Lun 5 Mar - 16:52
Sandor Gwaednerth Voir le dernier message


Les liens entre personnages se croisent, la chronologie de vos Rps apparaît, un complément de fiche peut être écrit pour actualiser l'évolution de votre personnage.

0
0
Pas de nouveaux messages

Belfast's Districts



Aussi appelé le quartier de la Cathédrale, il constitue le centre artistique de la ville et attire principalement les artistes en tout genre, notamment grâce au MAC.

0
0
Pas de nouveaux messages


C'est l'un des quartiers les plus vivants de la ville. On y trouve la majorité des bars et des restaurants ainsi que la fameuse université de la Reine. C'est la partie de la ville où la nature abonde, notamment avec les jardins botaniques. C'est tout naturellement qu'on peut y trouver la planque des Sidhes quand ils se rendent en ville.

0
0
Pas de nouveaux messages


Situé sur l’une des rives du fleuve Lagan, ce quartier estappelé ainsi en souvenir du célèbre paquebot. Une petite promenade en bateau ?C’est le plus récent quartier de la ville.


0
0
Pas de nouveaux messages


Situé au nord du centre de la ville. On y trouve des églises, une banque, un hôtel ainsi que des bars traditionnels irlandais.


0
0
Pas de nouveaux messages


Il n’est pas si rare de trouver un château situé sur le point culminant d’une montagne. Les grandes étendues vertes ou blanches, suivant les saisons témoignent de la richesse de la faune et de la flore des comtés. Les anciens dolmens ont survécu au temps. Des grands lacs se trouvent à l’intérieur des terres, de majestueuses falaises bordent les plages, des grottes sous-marines attendent les plus aventureux.


0
0
Pas de nouveaux messages

Darkfrith



Vieux château fort que la famille royale des Drakons s'est approprié en arrivant sur l'île. Depuis qu'ils y sont on peut y sentir des émanations maléfiques s'en échapper. Depuis la mer, l'aspect sinistre de ses murailles ne donnent clairement pas envie aux voyageurs de s'y arrêter.

0
0
Pas de nouveaux messages


Ancienne capitale de l'île, maintenant, cette ville est devenue l'une des places fortes des Drakons. Gouvernée par le Clan royal et le roi Drakon, les natifs de la ville y vivent l'enfer. Des touristes arrivent encore par la mer en méconnaissance de ce qui se passe ici.

0
0
Pas de nouveaux messages


La baie avec sa plage constituent une ouverture sur la mer par excellence. Petite ville prospère au sud de l'île et ancienne capitale de l'île, ses ruelles sont étroites, on y trouve également le château de Rushen qui a abrité des siècles durant les familles seigneuriales. Le marché permet des échanges commerciaux.


0
0
Pas de nouveaux messages


Petite ville du nord de l'île qui possède l'un des ports les plus importants, autrefois un passage vers l'Ecosse. L'une des places fortes des Drakons sur Darkfrith, la province est gouvernée par l'un des 4 clans.

0
0
Pas de nouveaux messages


Cet endroit est peuplé en grande partie par des Drakons natifs d'Irlande. C'est ici près des vagues que le nom Glanmor prend tout son sens... En effet, le second Clan royal a reçu cette terre du Roi Drakon lui-même. Dans leurs rangs règne une discipline de fer imposée par l'Alpha.
0
0
Pas de nouveaux messages


Situé au nord de l'île, en mer d'Irlande, on ne peut passer à côté du phare qui illumine l'horizon.


0
0
Pas de nouveaux messages


Le point culminant de l'île. Malheureusement l'un des derniers vestiges d'un paysage magnifique et l'un des seuls endroits où la nature peut encore s'épanouir. La présence du dernier clan de Sidhes vivant autrefois sur l'île doit en être la cause, leur magie semble encore présente ici.

0
0
Pas de nouveaux messages




0
0
Pas de nouveaux messages

The sands of time



Perdez-vous dans les grands espaces sauvages colorés suivant les saisons. Le mythique Connemara est situé à l’Ouest, dans le Comté de Galway. La nature abonde et les usages gaéliques hérités des celtes ont perduré. L’urbanisme n’est pas en reste dans les villes et à Dublin les pubs sont nombreux.


0
0
Pas de nouveaux messages


Les châteaux et les vestiges d’autres temps se mêlent agréablement à perte de vue. Dans les villes, il ne fait aucun doute que nous conjuguons le présent, la modernité est reine. Bordée par de nombreuses îles, le point culminant est toutefois le Ben Nevis, montagne qui ne demande qu’à être escaladée.


0
0
Pas de nouveaux messages


Londres, ses rues, ses lumières, son histoire, son prestige. Dans les terres, de sombres forêts dont la réputation n’est plus à faire et que l’on dit hantées. Les paysages de Cornouailles vous en mettront plein les yeux.


0
0
Pas de nouveaux messages


Vous aimez la liberté et les voyages aux quatre coins du monde ? Cheveux au vent vous décidez de vous embarquer pour une terre plus ou moins lointaine ? Vous pouvez… Le monde est à vous avec la diversité de ses destinations multiples.
0
0
Pas de nouveaux messages


Un récit situé dans le passé lointain ou une histoire au passé encore récent ? C’est ici. Trames et intrigues deviennent parfois plus claires si l’on remonte dans le temps à leurs origines. Racontez-nous…


0
0
Pas de nouveaux messages

The broken chains



C’est ici que reposent les rps achevés, nous ne les oublions pas et leur rendons hommage car un jour ils nous ont inspirés. Les rouleaux de parchemin poussiéreux sont soigneusement rangés ici. Vous pouvez bien sûr les relire si vous le souhaitez.
0
0
Pas de nouveaux messages
Sujets actifs du jour
Top 20 des posteurs du jour
Supprimer les cookies du forum
image du contexteBienvenue mes créatures sur les terres maudites des Drakons. Misérables que vous êtes, oserez-vous mettre les pieds sur cette île? Une île peuplée de prédateurs? Nos membres ont posté un total de 70 messagesNous avons 5 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Lucian GlanmorIl y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité
Utilisateurs enregistrés : Aucun
image du contexteMon origine est liée à celle du monde qui m’a vu naître, mes traditions calquées sur celles des humains dont j’ai vite découvert l’existence. J’ai porté le nom d’une divinité celte comme tous les miens l’ont fait pour tromper ces faibles créatures. Je peux atteindre un millénaire de vie. J’ai une âme sœur qui me canalise, pour peu que je la trouve un jour. Mes écailles scintillent de la couleur correspondante à un des Clans. Les Alphas se réunissent en Conseil sous l’égide du Clan Royal et de notre souverain légitime, Sandor. Notre histoire tumultueuse nous a séparés, lisez-la, elle en vaut la peine. Nos capacités légendaires font de nous les rois des cieux et des terres mais nous pouvons également nous transformer en brume pour infiltrer le monde des humains sans êtres vus. Chacun de nous possède un pouvoir unique. Notre faiblesse réside dans la colère, nous sommes incontrôlables à l’apogée de notre puissance bien que notre caractère d’origine est déterminant. Plusieurs nous ont combattus dont les puissants Sidhes sans jamais réussir à nous repousser. Nous sommes des maîtres dans l’art de la métamorphose et de l’imitation. Nous avons choisi Darkfrith mais d’autres existent ailleurs, dans des contrées voisines et plus lointaines.
image du contextesang-mêlé
image du contexteAlors que l’on me découvrit pour la toute première fois sur l’île de Man, j’étais l’engeance d’un seigneur Drakon et d’une humaine. Mon père n’eut pas la force d’écourter mes jours. Les Drakons me prirent aussitôt sous leurs ailes car je possédais des capacités physiques supérieures à la moyenne de mes congénères. Mon arrogance n’avait pas d’égale et je n’avais de cesse de chercher le conflit bien que j’etais moins évolué qu’un Drakon. Nous sommes humains de par notre mère mais ne pouvons prendre la forme de nos pères, nos ailes n’apparaissent qu’au début de l’âge adulte. D’autres sont similaires mais pas semblables à nous. Ils étaient des esclaves, le fruit d’expériences. Leur sang drakon se manifeste plus vite et plus fort, leurs ailes se révèlent aussitôt, ils ont les yeux de la même couleur que le Drakon qui leur a donné son sang mais il ne contrôlent pas les variations des nuances dues aux émotions. Ils sont liés au Drakon qui leur a permis de naître et rejoindront ensuite le Clan, voués à servir.
image du contexteJ’ai parfois survécu comme par miracle à un naufrage. D’autres fois, j’ai brisé mes chaînes pour m’évader, cas ô combien rare, nous le savons tous… Jadis, je me cachais dans les montagnes, aujourd’hui, nous sommes plus nombreux et unis pour survivre dans notre grotte secrète où nous ne craignons pas la colère de ces créatures. Tobias et Elinor sont ceux qui nous guident désormais, le premier est un chef avisé que nous respectons. On suppose, à tort ou à raison, que des Nephalems qui ignoraient leur nature aient rejoint nos rangs mais cela, vous le découvrirez... Avec les années, j’ai compris que la lutte ne menait à rien avec les puissants Drakons, aussi, je préfère généralement la fuite. La confrontation est pour moi le dernier recours, un combat sans autre espoir que celui de ma survie.
image du contexteJe suis jadis né en esclavage, naufragé ou capturé. Homme ou femme j’ai longtemps subi la loi du plus fort. Je ne porte plus les lourdes chaînes de mes ancêtres, les temps ont changé, j’ai appris à me montrer docile et à vivre dans la servitude pour survivre. Je m’échappe parfois même si cela est extrêmement rare car doué d’une force de caractère supérieure à la moyenne, je n’accepte pas ma condition et lutte alors inlassablement contre mon destin. En captivité, je n’ai d’autre choix que l’obéissance, les basses tâches sont miennes. Tant que je résiste et que j’obéis, mes maîtres me garderont en vie. Ils ont droit de vie et de mort sur les esclaves que nous sommes. Notre vie dans cet enfer semble ne plus vouloir s’achever. Les journées sont longues, les nuits si courtes… Je l’ignore peut-être mais cela demeure une certitude, quitter cette île est impossible.
image du contexteLa Déesse mère elle-même nous a créés en même temps que la faune et la flore. Nous étions déjà là lorsque les terribles Drakons sont venus ravager notre monde. Autrefois nous étions de diverses castes, mais seuls leur ont survécu, les mystérieux Druides grâce à leurs vastes connaissances et leur puissante magie. D’abord soumis à nos maîtres ailés, nous nous sommes révoltés et avons été massacrés, puis, les survivants ont transmis leur héritage aux générations suivantes, ainsi nous sommes toujours là, nous pouvons guérir comme empoisonner. Je suis du Clan des Lukwos, mon animal totem est le loup, j’ai le pouvoir de la métamorphose jusqu’à ne faire plus qu’un avec la bête. Il y a 3 autres clans, il vous appartient de lire leur histoire méconnue. Nous avons néanmoins, tous, un pouvoir d’empathie entre nous et surpassons aisément les humains mais ne sommes pas de taille contre nos ennemis ailés. Nous préférons la nature aux métropoles modernes bien qu’un des Clans maîtrise la technologie. Mais tout cela, c’est à vous de le découvrir si vous souhaitez nous rejoindre et vous opposer à la suprématie drakonnique.
image du contexteJe connais la légende comme beaucoup, cette est terre effrayante mais ce ne sont que des sornettes, des dragons, vous y croyez, vous ? Je m’aventure rarement hors des murailles et alors que je rencontre une créature, je fais des recherches, fasciné, le doute m’habite désormais et pour toujours. L’île de Man et Belfast sont des territoires où je vis entouré des seuls miens, du moins c’est que je crois. J’occupe un poste, j’ai un métier, je travaille, je mène en somme une vie normale. Il est rare que je m’aventure hors des villes mais lorsque je le fais, c’est à mes risques et périls. Ma rétine ne peut apercevoir les créatures qui se cachent dans la brume et lorsque c’est le cas, c’est le plus souvent, trop tard. Si j’ai la chance de survivre, je suis emmené en captivité, l’enfer de l’esclavage commence alors pour moi. Si ces monstres ailés nous choisissent, je le découvre souvent par la suite, c’est pour notre constitution robuste, la beauté de nos traits ou alors, pour des connaissances dont ils voudraient s’emparer, à nos dépens. Dans leurs places fortes, s’échapper, tient de l’utopie, il ne nous reste plus qu’à obéir à nos dominants ailés. Je surveille l’horizon parfois, quelques secondes, bien qu’aucun espoir ne m’habite plus. Je sais que dans leurs griffes, je suis damné à jamais. La résignation est tout ce qu’il me reste.