Revenir en haut
Aller en bas



 




KINGDOM OF DRAKONS :: The land of curse :: Annexes

Les humains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Ambitions/buts:
Capacité/pouvoirs:
Clan Glanmor - Alpha
Empreintes : 7
Arrivée au royaume : 01/01/2018
Habitation : Dans une chambre de la forteresse
Métier/Profession/Études : Chef de Clan siégeant au Conseil des Drakons

Les humains
par Lucian Glanmor Jeu 8 Mar - 14:14







L’humanité envers et contre tout…
 
Survivants
Depuis toujours les navires qui s’étaient échoués ou qui faisaient face aux Drakons finissaient au fond des mers, les naufragés devenaient alors des esclaves, rares étaient ceux qui échappaient à ce sort indigne. D’autres encore mais cela était beaucoup plus rare, parvenaient à s’évader après une période d’esclavage. Ainsi, ils quittaient leur condition d’esclaves pour se terrer dans les montagnes ou ailleurs, à l’abri des Drakons. La plupart étaient unis pour survivre sous l’autorité d’un chef, un leader qui les guidait. Cette place était léguée aux générations suivantes mais il y avait également la possibilité de se faire élire par votes. Tobias et Elinor sont désormais ceux qui guident ces rebelles. Il se pouvait que des Nephalems qui ignoraient ce qu’ils étaient depuis leur naissance, aient rejoint leurs rangs. Ils se confrontent parfois aux puissants Drakons mais les fuient la plupart du temps. Avec les années ils ont compris que la lutte était un recours inutile, souvent, le dernier. A l’abri dans leur grotte secrète, ils ne craignent pas la colère des créatures ailées.
 
Condamnés
Nés en esclavage, naufragés ou encore capturés, ces hommes et ces femmes subissaient sans conteste la loi du plus fort. Autrefois ils portaient de lourdes chaînes, des fers qui faisaient d’eux des esclaves, aujourd’hui les méthodes ont changé et de plus, leur docilité ainsi que leur servitude leur permettent de survivre. Quelques-uns seulement, des ingénieux et doués d’une force de caractère hors du commun parviendront à s’échapper. Des exceptions qui, comme toujours, dérogent à la règle. Mais la grande majorité d’entre eux ignorait toutefois cette possibilité et préférait la résignation à la fuite. Sous la cruelle domination de leurs maîtres et sous leur autorité de fer, ils étaient obligés de se forger un caractère solide, ils n’en demeurent pas moins des esclaves, des bêtes corvéables à souhait pour le confort de leur maîtres. Ainsi, toutes les basses tâches et les plus ardues leur incombent. S’ils survivent ce n’est qu’à la sueur de leur front et grâce à leur obéissance sans failles. Les Drakons ont droit de vie et de mort sur leurs esclaves, les châtiments tombent parfois, cruels et durs à l’image de ceux qui les infligent. Ces condamnés résident dans le royaume de Darkfrith. Leur vie est faite d’obscurité et de déchéance, chaque jour étant un calvaire interminable. Ils l’ignorent peut-être mais quitter cette île de malheur leur est absolument impossible.
 
Habitants
A l’abri de la nature sauvage et de ses dangers, dans les villes (à Belfast et à  Douglas), les hommes méconnaissent la terrible réalité, ce sont des ignorants pour la plupart, autant ceux qui vivent à Belfast que les touristes qui débarquent à Douglas, la ville du roi Drakon, Sandor Gwaednerth. Nombreux sont ceux qui véhiculent la légende du bout des lèvres, ils se rappellent leurs croyances et disent que l’île est une malédiction. Rares sont ceux qui ont pu rencontrer un Drakon et alors fascinés, ils ont fait des recherches car ils se demandaient avec curiosité de quel être mythique il pouvait bien être question. Ceux-là doutent mais la plupart se complaisent dans leur réalité et refusent de croire à de pareilles sornettes. Les Drakons se cachent et se fondent dans la brume, le plus souvent, l’œil humain ne les voit pas, ainsi la tranquillité de ces êtres faibles est préservée. Contrairement aux autres humains, les habitants sont enfermés dans les murs épais de leur ville, les Drakons n’ont plus qu’à se servir et à capturer ceux qu’ils choisissent comme esclaves, certains pour leur constitution robuste, d’autres, pour la beauté de leurs traits ou pour des raisons différentes. D'autres encore sont intéressants également pour le savoir qu’ils détiennent. Personne ne peut quitter cette terre entourée d’eau, noircie par la fumée des Drakons bien que la plupart l’ignorent encore.








Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KINGDOM OF DRAKONS :: The land of curse :: Annexes-
Les humains
Sauter vers: