Revenir en haut
Aller en bas



 




KINGDOM OF DRAKONS :: The land of curse :: Annexes

( I ) Drakons : Général & histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Ambitions/buts:
Capacité/pouvoirs:
Clan Glanmor - Alpha
Empreintes : 7
Arrivée au royaume : 01/01/2018
Habitation : Dans une chambre de la forteresse
Métier/Profession/Études : Chef de Clan siégeant au Conseil des Drakons

( I ) Drakons : Général & histoire
par Lucian Glanmor Mar 6 Mar - 8:13








 LE COMMENCEMENT

Ils sont arrivés sur Terre en même temps que les Sidhes, ils sont nés de la Terre, lors de la création du monde, il y a des millénaires, crées par les dieux eux-mêmes. Au début ils vivaient en harmonie sur un territoire que l'on appellera par la suite « le Pays de Galles ». Au début il n'existait que les Drakons royaux, des dragons aux écailles jaunes or, resplendissant au soleil. Puis d'autres Drakons ont vu le jour au fur et à mesure qu'ils naissaient de la Terre, mais ils étaient différents, leurs couleurs se diversifiaient toutes, apportant avec elles des caractéristiques différentes des premiers dragons. Avec l'arrivée de l'homme sur Terre, ils finirent par apprendre le langage, cette faculté de parler en utilisant des mots, différent de leur façon de communiquer qui passait par les émotions et les gestes, s'inspirant des humains. Ils se découvrirent également la capacité de se cacher parmi eux en prenant la forme des hommes. Ils possédaient également l'intelligence, une intelligence supérieure à celle de ces faibles créatures. Une faculté d'adaptation ultime, si on pouvait nommer cela ainsi.
 
Se sentant supérieurs aux humains, ils développèrent ensuite un sentiment de supériorité. Ils étaient forts, majestueux, intelligents et nulle créature sur Terre ne semblait pouvoir s'opposer à eux, c'est donc tout naturellement qu'ils se mirent à penser qu'ils étaient les rois de ce monde et pour ce faire, s'inspirèrent à nouveaux des humains. Ils utilisèrent leurs différences pour créer différents clans, dirigés par celui tout puissant des Drakons, les jaunes, royaux, autoproclamés ainsi. C'étaient les plus majestueux, les plus anciens de tous, il était donc normal qu'ils se trouvent à la tête de leur race. Durant plusieurs siècles ils vécurent ainsi, dirigeant les leurs et dominant sans partage les faibles créatures du pays.
 
Malheureusement, au-delà de leur besoin de dominer toutes les races, ils demeuraient des créatures arrogantes et très vite des disputes éclatèrent en leur sein. Le clan des Drakons royaux se scinda en deux factions, certains pensaient que vivre ainsi c'était choisir la solution de facilité alors qu'en tant que prédateurs ultimes ils se devaient d'asservir toutes les races de ce monde, leur faire admettre qu’ils étaient des dieux et qu'ils devaient vénérer. L'autre faction n'était pas de cet avis, bien que d'accord sur le fond, la forme les répugnait plus que toute autre chose. Ils désiraient comme tout Drakon, diriger ce pays mais pas en asservissant les humains, car ils les respectaient, parmi toutes les autres créatures de ce monde.
 
Une violente confrontation éclata entre les deux factions qui accumula de plus en plus d'ampleur jusqu'à mettre le pays à feu et à sang. Les humains sacrifiés moururent par milliers comme dommages collatéraux, alors que les cadavres de Drakons s'entassaient tout autant. Les clans obligés d'y participer n'eurent pas d'autre choix que de choisir un camp.
 
La guerre se poursuivit durant de nombreux siècles avant que finalement un vainqueur ne s’affirme. La faction qui était pour la protection des humains finit par prendre le dessus. Seulement, les dirigeants de la faction adverse, refusèrent de se rendre. En bons Drakons, Le roi et son âme sœur, la reine, ne connaissaient pas la reddition et préférèrent mourir plutôt que d'accepter les idéaux des vainqueurs. Seulement, loyaux envers leurs sujets, mais aussi envers leurs enfants, ils demandèrent qu'ils soient tous épargnés. Leurs  deux vies suffisaient à leur sens pour achever la guerre qui rongeait le pays.
 
Ils acceptèrent bien entendu, mais ne souhaitant devoir les affronter à nouveau un jour prochain, ils lancèrent un puissant sortilège qui les enferma tous dans la roche. Le sortilège les maintenait en stase pour les protéger de l’emprise et des effets du temps. Un immense cercueil fait de pierre situé sous terre les emprisonnèrent tous dans un lieu secret dont seuls les dirigeants connaissaient l'existence.
 
Durant près de trois cents ans ils dormirent ainsi, prisonniers de la pierre, on n’entendit plus parler d'eux. On ignore encore aujourd'hui les réelles raisons de ce phénomène, mais un beau jour, le sortilège perdit de sa puissance et libéra les Drakons de leur long sommeil. Certains dirent que c'était dû à la mort du jeteur de sorts, quelques mois plus tôt, d'autres avancèrent simplement la probabilité que le sortilège n'avait tout simplement plus lieu d'être. Quoi qu'il en soit, ils étaient enfin libres de quitter leur prison de pierre. Malheureusement pour eux le pays avait changé, tout avait changé durant les siècles écoulés en captivité.
 
N'ayant plus leur place en ces lieux et ne pouvant décemment plus s'opposer à leurs adversaires désormais supérieurs en nombre, ils prirent la fuite, partant pour l'île de Man, un endroit dissimulé aux yeux des humains par un brouillard magique. Les Drakons étant des créatures surnaturelles ne furent pas affectés par ce sortilège. En ces lieux ils trouvèrent tout ce dont ils avaient besoin. Un écosystème parfait pour y vivre et plus encore, des villes humaines. Ils existent néanmoins aussi ailleurs, notamment au Pays de Galles. Le fils du précédent monarque Drakon vaincu hérita de la couronne royale et se proclama aussitôt comme son successeur légitime. Désormais, Sandor Gwaednerth devait conquérir ce nouveau territoire suivi de tous les siens, famille et clans lui ayant prêté allégeance.
 
Ils ne furent néanmoins pas les bienvenus et les habitants de l'île se battirent pour les repousser. Avec l'aide d'étranges créatures nommées « Sidhes », ayant l'apparence d'elfes et de fées, ils tentèrent de repousser les dragons. Malheureusement leur puissance était telle qu'ils ne purent mener à bien leur dessein. Les drakons s’approprièrent l’île et réduisirent aussitôt les humains et les Sidhes en esclavage, ne perdant pas de temps pour les asservir. C'est à ce moment qu'ils eurent connaissance des légendes au sujet de dieux que ces hommes et femmes vénéraient. En tant que Drakons ils étaient doués pour la métamorphose et l’imitation, ils prirent donc les noms de ces divinités et se firent passer pour elles aux yeux des natifs de l'île. (Ils n’étaient réellement que la création des dieux.)
 
En tant que dieux ils vécurent durant des centaines d'années sur ces terres, sans que personne n'ose s'opposer à eux. Jusqu'au jour ou les Sidhes, les créatures surnaturelles à qui ils avaient accordé leur confiance, se révoltèrent. Ce fut un véritable massacre et plus un seul Sidhe ne foula la terre sacrée de cette île selon les dires des Drakons. Mais des rumeurs se firent entendre par la suite, évoquant des Sidhes qui se seraient cachés dans les forêts à l’intérieur des terres de l’île, mais aussi au milieu de la civilisation, au-delà de cette immense péninsule. Décidés à les trouver, les Drakons lancèrent une véritable chasse à l'homme, sans grand succès cependant.
 
Malheureusement ils n'étaient pas au bout de leurs peines car ces mystérieux Sidhes étaient bien décidés à se venger...


CARACTERISTIQUES RACIALES

• Un Drakon de sang pur peut atteindre un millénaire de vie, rares sont ceux qui dépassent le millier d'années.
• Chaque Drakon ne peut nourrir de sentiments amoureux que pour une seule personne, c'est ce qu'on appelle leur âme sœur. Sans elle le Drakon ne sera pas complet, de plus, celle-ci le canalise.
• L'organisation Drakon est très simple, puisqu'au fil des âges, ils se sont inspirés des humains et de leurs différentes nations. En fonction des couleurs de leurs écailles, les Drakons se sont organisé sous forme de clans, chacun avec des spécificités qui lui sont propres. Le clan royal, avec des écailles dorée et à la suite, le rouge, le noir, le blanc, le vert et le bleu. Chaque clan est dirigé d'une main de fer par un Alpha, mais chaque clan possède son organisation interne. Séparés en deux groupes depuis le schisme, certains sont restés sur leur terre natale, le Pays de Galles, tandis que les autres ont rejoint Darkfrith.
• Chaque Drakon sous sa forme de dragon peut voler, possède une force physique et une rapidité bien au-dessus de toutes les autres créatures sur cette terre.
• Sous forme humaine, il ne peuvent voler, mais leur force et leur rapidité, bien que moindres, demeurent supérieures aux autres créatures. Ils peuvent également se fondre dans la brume, pour se rendre invisibles, s’infiltrant ainsi dans le monde des humains.
• Chaque Drakon possède un pouvoir unique et mystérieux qui le différencie des autres.
• A ce jour on ne connaît qu'une seule faiblesse à ces créatures terrifiantes, leur âge. Plus ils vont vieillir et plus leur défaut principal de personnalité va s'exacerber, jusqu'à le dominer. Colériques, incontrôlables, dominateurs, tout dépend bien entendu du caractère d'origine de ces derniers.








Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KINGDOM OF DRAKONS :: The land of curse :: Annexes-
( I ) Drakons : Général & histoire
Sauter vers: